Fédération des Buralistes


Paris - IDF - Oise - Seine-Maritime

Premier réseau de commerce de proximité

En ce moment

Buralistes Mag N°1371 - Juin 2019

N°1371 - Juin 2019

Bonne lecture !

lire le magazine

 

Edito

La proximité se réinvente

Pour réussir la transformation du réseau en général et de chacun de nos points de vente en particulier, il n’y a pas de secret, il faut investir. Et c’est à ça que doit servir le fonds de transformation. Alors notre travail, main-tenant, à la Chambre, à la Confédération, c’est d’expliquer comment ça fonctionne pour qu’on puisse tous en bénéficier, comme l’a fait notre pré-sident, Philippe Coy, à l’AG du Havre fin avril, et comme on le fera aux AG de l’Île-de-France le 17 juin et de Rouen le 23. On prend d’ailleurs même un peu d’avance : dans notre Fil en aiguille, ce mois-ci, on vous détaille une des premières étapes du parcours du fonds, la réalisation des devis et leur pré-validation par la cellule nationale des Douanes.
Et on n’est pas les seuls à vivre une grande transformation : un de nos partenaires historiques, le PMU, est exactement dans la même situa-tion. Cyril Linette, son directeur général, avait annoncé l’été dernier une grande remise à plat de la stratégie de l’entreprise : ce sera le sujet de notre dossier, ce mois-ci. Avec lui, nous reviendrons sur les premiers résultats de ce changement de stratégie, leur nouvelle compagne de marque, ou encore l’importance de l’Île-de-France dans la densification de leur maillage…
Mais comme on dit aussi au PMU : on ne change pas un cheval qui gagne ! Comme chaque mois, il sera donc aussi question, dans ce numéro, de ci-garette électronique. Avec notre vape expert, Karine Lelong, buraliste à Fontainebleau ; avec l’interview de Christophe Semel, dirigeant de Bleu-tec System, concepteur de la e-boutique Vapeself B, une nouvelle géné-ration de distributeurs automatiques de produits à vapoter.
De façon générale, on voit aujourd’hui que le commerce de proximité est en train de se réinventer : il n’y a pas que nous, tous les métiers sont concernés. Ensemble, on repense la proximité. Et c’est dans cet esprit qu’on a rencontré la députée de l’Aveyron, Anne Blanc, le 14 mai dernier, avec les représentants d’autres professions, pour lui parler concrète-ment de l’avenir de nos métiers. Oui, les choses sont en train de bouger – et elles avancent ! 

BURALISTES COPYRIGHT 2017