Fédération des Buralistes


Paris - IDF - Oise - Seine-Maritime

Premier réseau de commerce de proximité

En ce moment

Buralistes Mag N°1376 - Décembre 2019

N°1376 - Décembre 2019

Bonne lecture !

lire le magazine

 

Edito

Etre à la hauteur de notre réputation

Ce mois-ci, c’est Noël avant l’heure : en plus de votre magazine, on vous offre un autocollant sur l’interdiction de vendre des produits du tabac ou du vapotage aux mineurs ! Cet autocollant obligatoire, qu’on a tous sur nos portes, peut avoir tendance à s’abîmer : comme ça, vous pourrez le remplacer ! Et puis on s’est dit aussi que cet autocollant serait une bonne piqûre de rappel. C’est que sur cette réglementation, on nous attend au tournant… Or une des grandes forces de notre réseau, c’est précisément d’être des préposés de l’administration, responsables et irréprochables. C’est d’ailleurs en grande partie à cette bonne réputation qu’on doit la confiance de nos partenaires : l’Européenne de Cautionnement, qui devient partenaire des Trophées des Buralistes, ou encore les douanes, notre autorité de tutelle, avec qui on travaille depuis des années sur des dossiers brûlants, comme celui du marché parallèle… Un sujet sur lequel on reviendra d’ailleurs dans ces pages, avec des témoignages de collègues confrontés à ce fléau, un point sur la dématérialisation des fiches tabac et la mise en place d’ateliers de sensibilisation sur le sujet. Et c’est encore à cette réputation de commerçants qui jouent franc-jeu et qui ont de l’avenir qu’on doit le déblocage du fonds de transformation dont on a parlé toute l’année. Ce mois-ci, on met même de côté nos pages « Vape expert » pour laisser la parole à Patrice Bosc, buraliste à Anthony, qui a justement fait de gros travaux dans son établissement grâce à ce fonds. Cette réputation, enfin, c’est ce qui motive tous ceux qui ont un jour décidé de s’impliquer dans la vie de notre organisation. Il se trouve que ce mois-ci, juste avant l’AG de l’Oise, je suis allé faire le tour des collègues de Compiègne avec notre président, Philippe Coy, et Serdar Kaya, le nouveau président de l’Oise. Et je peux vous dire que notre but à tous les trois (et on n’est pas les seuls !), c’est justement ça : soutenir, défendre cette belle réputation des buralistes et vous aider au quotidien à la mériter.

BURALISTES COPYRIGHT 2017